Bloggy Bag
twitter facebook rss

Brève de campagne : François Hollande à Brest

Lis moi avec webReader

Je pensais arriver en avance pour le meeting de François Hollande, mais c’était compter sans les bouchons pour arriver au parc des expositions !

Avant même d’entrer dans la salle, il était clair que l’attrait de la campagne présidentielle socialiste se faisait largement sentir.

Que retenir d’autre de ce meeting ? Que non seulement la salle était pleine, mais que toutes les générations s’y mêlaient, ce qui est un excellent signe de santé pour le PS et au-delà pour notre démocratie. A retenir également la bonne forme de François Hollande dont le débit ne faiblit pas pendant tout le meeting, qui tient en haleine la salle sans lire quoi que ce soit, qui est toujours prêt à un trait d’humour à chaque coin de phrase.

Mais au-delà de la forme, aussi bonne et agréable soit elle, nous avons eu aussi droit naturellement au message politique. La réaffirmation de ce qui avait été annoncé depuis une semaine bien sûr, la déclinaison Bretonne et plus précisément Brestoise de sa vision politique avec le soutien aux entreprises locales en difficulté comme la Sobrena qui illustre hélas les difficultés liées à la crise en générale et à la construction navale en particulier, le grand espoir fondé sur le dynamisme breton et sur les énergies éoliennes et hydroliennes dont Brest pourrait bien devenir un pôle d’excellence (comme quoi on concilie parfaitement énergies renouvelables et optimisation de la production nucléaire au PS).

Une séquence a particulièrement retenu mon attention, lorsque partant d’une boutade, François Hollande a appelé à accueillir les électeurs au-delà de notre camp, à les inviter à faire le choix de la rupture avec Nicolas Sarkozy et ses échecs pour faire celui d’un vrai changement solide, porteur de cohérence et d’avenir. Moi qui suis militant d’une circonscription de droite, je mesure à la fois l’attente de changement des citoyens et la réticence qu’ils ont à abandonner un automatisme électoral. Alors oui, qu’ils osent le changement que nous leur proposons, un changement qui n’est en rien une aventure, un changement loin, très loin des errements de l’ump depuis 10 ans !

Nul doute que la main tendue aux artisans, entrepreneurs, agriculteurs de notre région (et au-delà de France) pourra être entendue avec bienveillance et respect mutuel envers ces Français de droite qui comme nous à gauche (voir encore plus que nous) ont été trompés et bafoués par l’insoutenable légèreté de l’ère sarkozyste. François Hollande leur offre sa candidature aux présidentielles, qu’ils saisissent cette opportunité et qu’ils la valident définitivement aux législatives qui suivront. Le parti socialiste peut être fier de tous ceux est celles qui pourront prolonger cet appel et qui demain demanderont aux électeurs de les envoyer au parlement pour appliquer ce programme et corriger les décisions néfastes (voire grotesques en ce qui concernent les derniers hoquets législatifs de dimanche dernier) d’un Nicolas Sarkozy en perdition.

Montrons aux Français combien nous sommes forts sur nos idées, notre programme, avec nos futurs élus, François Hollande le premier. De leur vote naîtra un nouvel espoir, une force et un optimisme retrouvé dans l’avenir. C’est l’âme même de la France que François Hollande réveille aux quatre coins de France !

Rejoignez-nous sur notre réseau social :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Submitted in: Actualités, François Hollande, Info politique, Personnalités, politique, Présidentielles 2012 | Étiquettes : , , , , ,