Bloggy Bag
twitter facebook rss

Brêve de campagne législative 2012 en Bretagne

Lis moi avec webReader

Petit retour sur l’article du Télégramme en date du 27 mars qui revient sur les problèmes découlant de « l’accord » EELV-PS pour les législatives. Extrait :

Brest-rural.
Même imbroglio dans la 3ecirconscription du Finistère. Officiellement, le PS soutient la Verte Magali Deval mais les militants et les élus ne l’entendent pas de cette oreille, d’autant qu’ils considèrent la circonscription, détenue par l’UMP, comme gagnable. Selon toute probabilité, le maire de Plabennec, le divers gauche Jean-Luc Bleunven, se présentera. «La réflexion collective autour de la candidature prend forme», a-t-il récemment confirmé. Nombre d’élus PS de la circonscription, ainsi que son délégué, lui ont apporté leur soutien. Avec d’autant plus de force qu’aux dernières cantonales, Magali Deval avait refusé d’appeler ses électeurs à voter pour le candidat de gauche arrivé devant elle.

Le problème de cet accord, sur la troisième circonscription, comme ailleurs, n’est pas que la candidate EEVL n’ait pas soutenu un candidat PS aux dernières élections, mais bien que nous voulons assurer nos électeurs de notre cohérence et de notre engagement total, à la fois au niveau idéologique et sur la tactique électorale. Et parfois la cohérence et l’engagement mettent du temps à se construire, en tout cas ils ne se décrètent pas.

Sans vouloir parler au nom de tous les socialistes, il me semble quand même que nous soutiendrons aux législatives des candidats qui se sont clairement déclarés pour la victoire de François Hollande, qui soutiendront à l’Assemblée Nationale la politique menée par son futur premier ministre et qui de plus ont un profil personnel en phase avec les attentes locales des électeurs. C’est le bon sens.

Que Magali Deval, comme Jean-Luc Bleunven (et les autres), fassent valoir leurs arguments, montrent leur valeur et que les journalistes écrivent des articles sur le fond de leur campagne plutôt que sur un épisode qui relève maintenant de la vieille anecdote électorale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Submitted in: Info politique |