Bloggy Bag
twitter facebook rss

Brêve de campagne (législative) : Communiqué de presse de la fédération PS du Finistère

Lis moi avec webReader

 

Suite à l’article paru dans le Télégramme de Brest mercredi dernier, article relatant les propos d’Anthony Auffret porte-parole des verts à Brest et dont le titre ne laisse aucun doute sur sa pensée (Nucléaire. Hollande, «candidat impossible pour les écologistes»), je relaie ce soir la position de la fédération du Finistère signée par son premier secrétaire.

 

 

Communiqué de presse
La seule priorité des socialistes finistériens : la victoire de François Hollande pour faire gagner la gauche et faire gagner la France.

Je déplore complètement que le porte parole d’EELV de Brest, Anthony Auffret, caricature les positions politiques de François Hollande, au lieu de faire campagne sur le projet de sa candidate.

Tous les débats sont bienvenus à gauche, où le PS est central mais pas hégémonique. Cependant, je demande à Anthony Auffret de ne pas se tromper de cible et de ne pas faire le jeu de la droite par ses propos.

Je lui demande instamment de ne rien faire qui puisse mettre en péril l’indispensable rassemblement de la gauche qui devra avoir lieu le moment venu: les finistériens apprécient la diversité de la gauche mais ils ne tolèreront pas la division de la gauche !

Sur le fond, ses appréciations étaient, en outre, erronées voire mensongères: François Hollande souhaite diminuer la part du nucléaire dans la production d’électricité, en l’amenant à 50% d’ici 2025. Il fermera la centrale de Fessenheim.

Réduire la place du nucléaire dans notre consommation d’énergie, ce n’est pas que fermer des centrales. Le plus efficace est de réduire notre consommation d’énergies, c’est pourquoi François Hollande mettra en place une tarification progressive de l’eau, de l’électricité et du gaz : une mesure juste socialement et incitative à une consommation responsable. De plus, il lancera un vaste plan d’isolation thermique de qualité pour 1 million de logements par an.

Loin de donner des leçons d’écologie, François Hollande fait des propositions concrètes. Il assume des choix importants pour les intérêts de notre pays, comme le maintien de notre force de dissuasion nucléaire.

Je dis solennellement à nos partenaires d’EELV de respecter le Parti socialiste, son candidat et ses militants du Finistère, qui méritent toute la considération des responsables écologistes après avoir posé, non sans sacrifice, les bases de l’union de la gauche avec l’accord entre le PS et EELV.

Les socialistes finistériens font, volontairement, de la place à une candidature unique EELV, soutenue par le PS. Mais si le porte parole d’EELV de Brest trouve cet accord insatisfaisant et inutile, les socialistes du Finistère peuvent très bien en prendre acte et reprendre leur place naturelle dans l’ensemble des circonscriptions.

Marc COATANEA
Premier secrétaire fédéral

J’ai relayé à de nombreuses reprises la position des militants PS de la troisième circonscription du Finistère qui a été décidée en assemblée, à savoir que nous déplorions, pour des raisons idéologiques de fond aussi bien que pour des raisons électorales, cet accord mais que nous l’acceptions et que nous ne souhaitions pas entrer en dissidence. Les militants PS ont, malgré une situation difficile, su tenir une ligne intègre, aussi bien du côté de ceux qui contestaient fermement cet accord, que de ceux comme le premier secrétaire qui étaient chargés de l’appliquer.

Tous les socialismes se battent dans un même but : gagner la présidentielle et avoir une majorité solide et cohérente pour relever le pays de 10 ans de politique UMP.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Submitted in: Bretagne, Elections, Info politique, Législatives 2012, politique, Présidentielles 2012 | Étiquettes : , , ,