Bloggy Bag
twitter facebook rss

Jour d’élection au PS

Lis moi avec webReader

Nous arrivons au terme de la campagne des élections fédérales du PS.

J’ai défendu ici et ailleurs ma candidature concernant la fonction de délégué de la troisième circonscription du Finistère et il me semble que les arguments des trois candidats ont pu être entendus, que les trois orientations différentes ont pu être précisées, le tout dans une atmosphère de campagne tout à fait correcte.

Il me reste cependant un point à préciser, qui ne concerne pas l’élection du délégué de Brest Iroise mais naturellement celle du premier secrétaire. Pendant la campagne, j’ai fortement appuyé sur le fait que, de mon point de vue, la fonction de délégué ne devait pas être marquée du sceau d’un courant, et que les prises de position du militant que je suis devraient, dans toutes les situations où la fonction de délégué prévaudra, être mise au second plan. Ce sera bien le cas si mes camarades m’accordent leur confiance, mais il me semble qu’il serait spécieux de ma part de ne pas être clair sur mes choix personnels. Je me dois donc de préciser ces choix pour que chacun puisse exprimer un vote complètement éclairé me concernant.

Tout d’abord, j’ai signé la motion Hessel et je siègerai en qualité de suppléant de Guy Mordret au conseil fédéral. Les responsables de cette motion n’ont pas souhaité soutenir une candidature en particulier, préférant s’inscrire dans un soutien constructif. Ceci est tout à fait en adéquation avec ma vision de la fonction de délégué de circonscription.

Ensuite, j’ai également signé la motion fédérale qui in fine a abouti à la candidature de Yohann Nédélec. Il ne serait donc pas correct de faire croire que je suis indifférent à cette candidature et que pour des raisons d’intérêt personnel immédiat, je m’en désolidarise. Je voterai donc pour Yohann lors du scrutin de l’élection du premier secrétaire fédéral du Finistère.

Qu’il soit vainqueur ou non de ce scrutin, ceci ne changera cependant pas ma vision de la fonction de délégué, et si mes camarades m’apportent majoritairement leurs voix, je mènerai mon action avec le même esprit qui que soit le futur premier secrétaire, en cherchant à améliorer les échanges, à négocier des compromis lorsque cela sera nécessaire, et à être force de proposition.

En tout cas, en attendant l’issue du scrutin, merci à toutes celles et ceux qui m’ont témoigné leur soutien et à la qualité des deux autres candidats qui m’ont porté la contradiction en faisant montre d’un excellent esprit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Submitted in: Actualités, Brest Rural, Bretagne, politique | Étiquettes : , ,