Bloggy Bag
twitter facebook rss

Le mariage pour tous et les maires finistériens réactionnaires

Lis moi avec webReader

Le Télégramme a publié hier une liste de noms de maires finistériens qui ont pris officiellement position contre le mariage pour tous. Parmi ces quelques maires (seulement 17), on y trouve en particulier Bernard Foricher le maire de Saint Renan, commune à quelques kilomètres de la mienne.

Il n’est pas forcément étonnant de retrouver des personnes conservatrices dans le combat contre la redéfinition du mariage, mais ce qui l’est plus c’est qu’ils s’expriment en qualité de maire et non de militant de tel ou tel parti ou groupe social.

La réforme du mariage, au sens républicain, est à la fois très simple car elle part d’un constat sociétal (les couples unis sur le long terme et élevant des enfants sont divers) et embarrassées d’un fatras de préjugés, de formatages mentaux ou culturels et, hélas, souvent de sentiments « peu nobles ».

Dans l’exercice de sa fonction, on attend une chose d’un maire : qu’il s’acquitte de sa tâche dans le respect de la loi et celui de ses administrés. Que certains se réfèrent principalement à une définition religieuse du mariage (sacrement devant dieu consenti entre un « vrai » homme et une « vraie » femme dans le but de répondre à l’injonction divine de se multiplier) est leur droit le plus strict, droit que personne ne vient ici leur contester. Mais la République est légitime et totalement dans son rôle lorsqu’elle donne sa propre définition du mariage, qui sera en l’occurrence celle du mariage pour tous tel qu’il est débattu aujourd’hui.

Certains ont suggéré qu’il aurait été plus simple d’utiliser un autre mot que mariage pour cette réforme. Oui bien sûr, mais pourquoi pas dans ce cas « renommer » tous les mariages scellés à la mairie puisque ces unions n’ont aucun sens de sacrement religieux ? Le mariage n’est pas la propriété de l’église catholique apostolique romaine. Il est compris de façon personnelle et diverse, a plusieurs sens liés à l’histoire de chacune et chacun, a plus ou moins d’ampleur, comme les mots générosité, tolérance, amour.

___

Ce post a été écrit dans le prolongement de la prise de position de S. Odeye.

One thought on “Le mariage pour tous et les maires finistériens réactionnaires

  1. Mariage pour tous : le 16 décembre, mobilisons-nous pour l'égalité !
    #


     




    Le gouvernement se bat pour l’égalité et met tout en oeuvre pour permettre à tous les couples de se marier et d’adopter.
    Lutter contre les conservatismes, c’est faire progresser notre République, c’est l’ambition de la gauche aujourd’hui!
    Le Parti socialiste se mobilise en faveur de l’égalité des droits et des libertés, et appelle à manifester le 16 décembre à 14h à Paris, place de la Bastille.

    Le 16 décembre, soyons nombreux à dire «Oui, pour l’égalité» !

    • Partagez notre campagne «Oui, pour l’égalité» !

    • Le PS appelle à se mobiliser pour l’égalité le 16 décembre

    • Consulter notre dossier consacré au Mariage pour tous

     

    «Oui, pour l’égalité» : aidez-nous à construire notre campagne pour le mariage pour tous !

    Le PS lance une grande campagne pour le mariage pour tous, dans la perspective de la manifestation du 16 décembre. Mais pour cela, nous avons besoin de vous !
    • Comment contribuer ?
    • Téléchargez le kit graphique

     


    #
    #

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Submitted in: Actualités, Brest Rural, Bretagne, Mariage, politique | Étiquettes :