Bloggy Bag
twitter facebook rss

Legislatives sur Brest rural : plus qu’une semaine

Lis moi avec webReader

La campagne de Jean-Luc Bleunven fonctionne bien et nous sommes manifestement à la fois les plus nombreux sur le terrain (comme ce matin à Saint Renan où nous étions également accompagnés de France 3) et globalement bien accueillis par la population.

Comme nous allons entamer la dernière semaine, je vais en profiter pour faire un post plus axé sur la réflexion. Ce billet fait suite à un échange en meeting cette semaine.

Les citoyens sont en attentes de bien des choses de la part d’un député. L’élection ne se limite pas à une étiquette politique (heureusement vu la pagaille créée dans le pays Iroise par les appareils nationaux !), et parmi tout ce que l’on peut attendre d’eux pour la prochaine législature, outre le soutien à la politique du gouvernement Ayrault, c’est qu’ils devront s’attaquer à la réforme en profondeur de la France, réforme rendue indispensable pas seulement par des choix purement idéologiques. Toutes les époques de notre histoire ont été marquées par des évolutions, parfois rapides, parfois d’une grande ampleur. Or nous sommes depuis quelques années dans une période où les évolutions, en particulier technologiques, sont à la fois d’une rapidité inédite et d’une ampleur dont nous n’arrivons que très mal à percevoir les limites.

J’ai à de multiples reprises évoqués ici le bouleversement numérique que j’ai identifié comme le quatrième défi qui se posait à notre société (les trois autres étant l’énergie, le climat et la démographie). Nous sommes tous chaque jour confrontés aux milles et unes évolutions, et pour ne prendre l’exemple que de l’une d’elle, le téléphone, nous avons tous vu l’évolution rapide de cet instrument. Les technophiles ont jusqu’ici pu fébrilement goûter avec gourmandises à cette évolution alors que les plus conservateurs ont regardé cette fébrilité d’un air goguenard et en sont restés à l’appareil en bakélite à cadran circulaire (si, si, cela a existé).

Mais quel rapport avec l’élection de notre député me direz-vous ? Il n’y en aurait pas si l’évolution du téléphone n’était qu’une évolution d’un simple outil de communication. Or depuis quelques années, les appareils que l’on appelle encore des téléphones sont devenus tout autre chose, et surtout ont créé des changements radicaux d’usage puis de modèle économique. L’usage n’est plus simplement de communiquer par la voix, il est devenu une communication multisupport permanente, volontaire ou pas, et la communication ne se limite plus à échanger des nouvelles, elle est aussi devenue support d’achat, support d’information au sens large (ce qui se passe dans le monde), ce qui est en train de radicalement changer la façon de faire du commerce pour certain, ou de faire de l’information pour d’autres (et ce ne sont pas les seuls champs d’application de cette évolution).

Là où l’on doit s’interroger, en particulier pour ceux qui seront à l’assemblée, c’est comment aider la société et les citoyens à intégrer le plus harmonieusement possible cette évolution, comment aider à diminuer les peurs ou les réticences à des changements qui parfois brouillent tous les repères, et qui vont nous plonger dans une société où même le droit doit se réinventer. Dans l’espace numérique par exemple, la notion de frontière des états (sujet cher à certains partis conservateurs) n’a tout simplement pas de sens. Comment alors écrire des lois dont l’application est déconnectée d’un territoire ?

On ne peut pas attendre de tous nos futurs députés qu’ils maîtrisent ces sujets à la perfection (qui peut le prétendre d’ailleurs), mais il est impératif qu’ils soient ouverts à ces questions, en comprennent les impacts et difficultés, et soient capables d’y réfléchir sans fascination technophile ni crispation réactionnaire, juste avec intelligence, pondération et sagesse. Pendant cette campagne, j’ai appris à connaître Jean-Luc Bleunven et je sais qu’il a ces qualités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Submitted in: Actualités, Brest Rural, Bretagne, Elections, Info politique, Législatives 2012, politique | Étiquettes : , , ,