Bloggy Bag
twitter facebook rss

Même la BCE désavoue Nicolas Sarkozy

Lis moi avec webReader

Quand cela ne veut pas, cela ne veut pas !

Lorsque François Hollande avait introduit l’idée d’accompagner le traité européen sur la dette d’une nouvelle négociation sur un volet croissance, l’UMP était monté à l’assaut en clamant à qui voulait l’entendre que François Hollande était vraiment irresponsable de vouloir renégocier ce traité.

Nicolas Sarkozy avait même appelé au secours Angela Merkel pour nous en convaincre :


Merkel/Sarkozy : renégociation du traité si… par lemondefr

Impossible et irresponsable donc il y a deux mois, jusqu’à hier où le patron de la BCE Mario Draghi a lui admis sans ambages que oui, un traité incluant des objectifs et des mécanismes de croissance devait effectivement être ajouté au traité initial sur la rigueur budgétaire, que sinon nous allions à la faillite.

 

Une fois encore nous pouvons voir où est l’erreur, l’incompétence, une fois encore nous comprenons que la situation catastrophique actuelle ne résulte pas du hasard, mais bien de l’incurie du gouvernement Sarkofillon.

Plus qu’une grosse semaine avant de pouvoir en finir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Submitted in: Actualités, Crise, Economie, Elections, François Hollande, Présidentielles 2012 | Étiquettes : , ,