Bloggy Bag
twitter facebook rss

Sarkozy : ce n’est plus un bilan mais un désastre apocalyptique !

Lis moi avec webReader

On se disait qu’il ne restait plus que quelques semaines avant de pouvoir dégager Nicolas Sarkozy et que dans ce faible laps de temps il n’arriverait pas à enfoncer un peu plus la France dans l’abîme. Mais c’était vraiment sous-estimer cet homme qui vient de battre un nouveau record avec les chiffres du chômage qui montrent sur un an une augmentation de 152000 chômeurs soit 5.6% !

Pour situer un peu ce chiffre faramineux, c’est comme si une ville comme Brest n’était habitée que par des gens mis au chômage en 2010 et n’ayant pas du tout travaillé ! Toutes catégories de chômeurs confondues, ce chiffre monte à 225200 (soit un peu moins que Lille), et ce chiffre n’est pas en décélération ni même en voie de stabilisation avec 29700 chômeurs de plus en janvier.

Nulle doute que dans son opération publicitaire sur 5 chaînes de télévisions dimanche, Nicolas Sarkozy invoquera la crise, la mondialisation, et sortira tout son arsenal d’excuses, mais ses choix sont pour une grande part dans cette catastrophe. Car la situation est d’autant plus grave que s’il avait fait les bons choix, la France aurait pu tirer pleinement parti de la chance historique que lui offrait sa courbe démographique et aurait pu, comme l’a fait l’Allemagne, largement absorber ce problème et éviter le pire.

Mais voilà, Nicolas Sarkozy a préféré arrêter la lutte contre le chômage lorsqu’il est arrivé au pouvoir, il a préféré faire voter des mesures qui accélèrent ce problème en cas de crise économique (en l’occurrence en privilégiant les heures supplémentaires à l’emploi), il a préféré nous promettre la baisse du chômage et voter les lois qui l’aggravent. Et le résultat est hélas édifiant, que l’on en juge ici :

Lorsque la gauche a quitté le pouvoir en 2002, elle avait réussi à faire passer le taux de 11,5% à 8,3%. Au rythme de ces derniers mois, l’UMP avec Nicolas Sarkozy à sa tête est sur le point d’annuler 15 années d’efforts des Français !

Dans mes derniers posts, j’appelais chacun à prendre à son compte les propositions de François Hollande, de les défendre comme si nous étions tous les futurs députés qui devront en juin voter les mesures de sauvetage et de redressement de la France. Cet appel est plus que jamais nécessaire, il est plus que jamais vibrant.

Oui il est urgent de créer les 150000 emplois d’avenir !

Oui il est impératif de soutenir les PME et les TPE, et en qualité de citoyen de la région de Brest, je sais combien ce tissu de petites entreprises, d’artisans et de commerçants est plus que vital pour l’emploi et l’économie.

Et je sais aussi qu’il faudra aller encore plus loin, frapper encore plus fort, être infiniment plus imaginatifs et audacieux. Je ne sais pas ce que va proposer François Hollande demain, je l’encourage à se pencher sur les nouvelles formes d’économies (voir mes posts passés sur l’économie quaternaire par exemple), en tout cas il aura besoin de tout notre soutien, de toutes les bonnes volontés, de toutes les bonnes idées. Il ne faut pas avoir peur de la mondialisation il faut se l’approprier. Il ne faut pas avoir peur de la croissance, il faut la maîtriser dans le temps. Il ne faut pas se replier sur son bout de champ mais le cultiver de façon innovante et en partager les fruits.

Alors soyons au rendez-vous demain soir, et pour ceux qui habitent le nord Finistère, soyons au grand meeting de la Penfeld à Brest lundi ! Quant à Sarkozy dimanche, il n’aura droit qu’à un seul message : dégage !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Submitted in: Crise, Economie, Elections, François Hollande, Info politique, Législatives 2012, Personnalités, Présidentielles 2012 | Étiquettes : , , , , ,