Duflot s’échoue sur l’écueil du cannabis

Lis moi avec webReader

Cécile Duflot a fait hier une déclaration très mal à propos sur la légalisation du cannabis. Pour mémoire, alors que la ligne politique affichée clairement par le gouvernement Ayrault est de ne pas légaliser la consommation et la vente de cannabis, alors que Duflot a comme les autres membres du gouvernement signé une charte de déontologie et de bonne conduite, elle n’a pas hésité à quelques jours de la campagne à se lancer dans une polémique qui ne peut qu’embarrasser nos électeurs et candidats.

Cette sortie de la ministre-candidate écologiste ne nous étonne pas et elle illustre de façon éclatante pourquoi les militants socialistes d’Iroise ont refusé, au nom de la cohérence idéologique et de la réalité locale, leur soutien à la candidature de Magali Deval imposée par l’accord des appareils EELV et PS. Nous l’avons dit et écrit, sur un certain nombre de lois, les député(e)s EELV ne soutiendront pas le gouvernement et nous ne pourront pas mener totalement la politique pour laquelle François Hollande a été élu.

Le sujet du cannabis et de façon générale de ce que j’appelle les « drogues sociales », est un vrai sujet autant qu’un vrai problème. C’est aussi un marqueur de l’échec de 10 ans de politiques UMP. Mais nous avons élu en mai un président qui a donné un cap et des priorités. Chaque sujet doit et sera traité en fonction de ces priorités et pas de l’humeur d’une ministre qui doit se mettre au service du gouvernement auquel elle a l’honneur de participer.