Bloggy Bag
twitter facebook rss

Travailler plus pour payer plus !

Lis moi avec webReader

Novembre 2007. Super, le grand slogan de la campagne vient d’être mis en application. Et comme je suis l’heureux papa de deux petites tornades, j’ai aussi le privilège de l’appliquer au salaire de la nounou.

Première étape, un petit mail de pajemploi nous informe qu’il n’y a rien à faire. C’est beau l’administration de ce nouveau millénaire. En regardant de plus près le “rien à faire”, cela se complique quelque peu. La défiscalisation des heures supplémentaires s’applique-t-elle aussi aux heures complémentaires qui, comme le contrat de la nounou l’indique, se différentient des heures supplémentaires (allez savoir pourquoi…). Ah, oui semble-t-il.

Etape deux, quel est le taux de la déduction à appliquer ? Tout, un peu, beaucoup. Certainement à la folie…

Etape trois, une fois le taux trouvé, à quelle partie de la feuille de paie cela s’applique-t-il ? Bon, un peu d’aide s’impose. Coup de fil à l’URSSAF qui donne un condensé des règles à appliquer. Une réponse. Coup de fil à Madame nounou chef des nounous du village qui ne sait pas comment départager le “rien à faire de pajemploi et le kekchose à faire de l’URSSAF. Deuxième réponse. Petite info demandée au syndicat des nounous alors. Troisième réponse. Heureusement, le web est là pour nous donner toutes les autres réponses aussi complémentaires que divergentes…

Or donc, partant du fait que l’on ne paiera plus les charges des heures supplémentaires, nous voici dans l’impossibilité de faire une feuille de paie qui donne un résultat qui soit juste à coup sûr. On sait rigoler en France quand on fait une loi. Et en plus, il y a un bonus amusant. Si on paie un salaire brut de 100 à la nounou, et que la déduction de charge implique de déduire du salaire brut 5 au lieu de 10 avant, je devrai faire un chèque de 95 au lieu de 90, donc si la nounou gagne bien 5 de plus grâce à cette mesure, cela m’en coute 5 de plus, que je suis censé récupérer sur la diminution des charges de l’employeur. Oui, sauf que dans le cas des emplois de proximité, les charges sont déjà déduites…

Conclusion : la diminution des charges patronales me coute plus chère que si ces charges n’avaient pas diminuées. J’ai dû mal comprendre ou rater une marche non ? Rassurez-moi, ils n’auraient pas fait une loi idiote quand même…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Submitted in: politique |