Bloggy Bag
twitter facebook rss

L’homme sur le char

Lis moi avec webReader

Ce n’était pas le plus grand penseur de l’époque, pas le plus percutant des stratèges, homme non conformiste en regard du protocole, macho grivoix en regard des bienséances, l’histoire retriendra cependant son nom car il est un jour monté sur un char pour défendre la démocratie dans ce pays qui allait redevenir la Russie. Boris Nikolaïevitch Eltsine fait partie de ces hommes improbables qui rencontrent l’histoire parce que l’époque a désespérément besoin d’eux.

Difficile de faire de lui le plus grand démocrate qui soit, et la guerre de Tchétchénie en est la meilleure preuve, mais impossible de ne pas voir que sans des tels hommes, la liberté et la démocratie ne sont que des concepts. Quand certains “inventent” les idées nobles de notre liberté, d’autres les hissent sur les chars qui veulent opprimer les peuples.

Combien notre époque manque de ces hommes improbables et décallés, peu enclins à céder au marécage des conventions mais prêt à tout risquer pour barrer la route à ce qui paraît pourtant invincible ! Lorsque je repense à Elstin, je ne peux m’empêcher de faire le parallèle avec l’homme de Tien an Men qui lui aussi avait arrêté un char, mais en se plaçant devant. Même héroïsme et pourtant résultat si différent.

Sans courage, même la démocratie la plus solide est menacée, mais il faut être nombreux à montrer un tel courage pour être sûr de faire triompher cette démocratie et la liberté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Submitted in: Actualités, International | Étiquettes :