Bloggy Bag
twitter facebook rss

Un président made in China

Lis moi avec webReader

Il y a quelques semaines, en passant dans les rayons du supermaché, la plus grande de mes filles a aperçu une 2CV parmi les petites voitures du rayon jouet. L’objet du désir ne coûtant que deux euros, Chloé est ressortie du magasin avec le superbe engin. Hélas, mille fois hélas, le bolide était passé au travers des crash-tests de l’Euro N Cap et voici tout ce qu’il reste d’une voiture qui fut en son temps la référence :

Non au made in China

Il est à noter que ceci n’est pas le résultat de plusieurs heures de sévices d’un ado turbulent, ma fille a trois ans et la voiture s’est retrouvée dans cet état en moins de 2mn ! Résultat, le pas cher “made in China” a fini a la poubelle et le joli rêve de Chloé s’est terminée en larmes, sans compter le fait que toutes les petites pièces présentent un réel danger. Cette voiture n’aurait tout simplement jamais due être vendue. Et dire que ce genre de pratiques commerciales exécrables ont réussi à couler la majeure partie de l’industrie du jouet français. Tout cela pour cela, c’est promis, la prochaine fois je paie le prix et quant à faire, j’achète européen !

Collisions d’éléments qui n’ont rien à voir entre eux, notre président s’est livré en ce début d’année à une conférence de presse disons, décallée. Là aussi nous avions acheté du clinquant en rayon et après des offres promotionnelles ciblées (défiscalisation en été, promesse de pouvoir d’achat contre heures supplémentaires ou rachat de RTT, PIB à 3% et plein d’autres douceurs), nous avons eu droit à un étonnant “le pouvoir d’achat c’est pas moi”, faisons marche arrière et marchons en crabe on verra où cela nous mènera. Si l’électorat de gauche ne doit pas être franchement surpris, à droite on doit être pris d’un certain malaise devant un président qui se veut sur tous les fronts, n’assume pas ses premières décisions et va à contre-courant de ce qu’il a décidé en annonçant la fin des RTT par exemple (et nouvelle collision, monster.fr vient de publier un sondage montrant que les français prenaient moins de congés maladies que leurs homologues européens et que ceci n’est pas sans lien avec les RTT justement…).

Quelle est la morale de ces histoires ? Qu’il faut savoir payer le prix des choses et que la qualité n’a pas grand choses avec le marketing. Alors je ne sais pas ce que nous aurons dans les rayons aux prochaines présidentielles, mais en ce qui concerne les jouets je m’en tiendrai aux jouets en bois bien de chez nous (petite pub gratuite…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Submitted in: politique, Sarkozysme |