Bloggy Bag
twitter facebook rss

DSK le plus crédible pour les français

Lis moi avec webReader

Une interprétation très orientée d’un sondage IFOP récent qui voulait essayer de faire croire, une fois encore, que « DSK il est pas de gôche madame Michu » (alors que ce sondage dégageait bien une majorité relative de gens, 47%, qui le voyait bien à gauche et une majorité large, 68%, qui le situait au centre-gauche) m’a interpellé il y a quelques jours.

Je découvre ce matin un autre sondage BVA, plus précis, dont l’objectif était d’établir la crédibilité du quator DSK / Aubry / Hollande / Royal sur des thématiques de campagne. Ce deuxième sondage me semble plus intéressant car il trace un portrait de chacun d’eux aux yeux des Français..

Commençons par le sujet du moment imposé par le gouvernement sarkofillonjupoguéant (une vraie auberge espagnol du n’importe quoi, soit dit en passant) : la laïcité. Sur ce critère, nous constatons un tir groupé DSK / MA / FH, mais tout de même un peu faiblard à mon goût. Nous sommes loin des hussards de la République bouffeurs de curés ! Quant à Royal, elle semble souffrir sur ce sujet de sa rhétorique marquée par une sorte de catholisme de gauche iconoclaste.

En matière sociale, nous avons là le domaine où le match est le plus disputé. Si DSK est vu comme le plus crédible en matière de réduction du chômage (se souviendrait-on de 1997-99 ?), il est devancé par FH et MA sur la question de réduction des inégalités. Il est aussi à noter que c’est sur ce sujet où il y a le plus de différences entre l’ensemble des électeurs (graphique ci-dessus) et les seuls électeurs de gauche. Clairement, dans la tête des électeurs de gauche, la capacité à réussir en économie n’induit pas une réduction des inégalités (il serait bon de « casser » ce fatalisme).

Côté France (image et sécurité), si à nouveau la position de directeur du FMI propulse DSK à des sommets (une raison s’il en était encore besoin pour laquelle il doit se déclarer le plus tard possible), le match est un peu plus serré en matière de sécurité. Sur ce sujet, DSK affiche une avance moins marquée sur le second, FH dont la position est assez surprenante : on n’imaginait pas le très « rond » François Hollande avec une image sécuritaire. Peut-être sa rondeur le rend-il sécurisant ?

Enfin, côté économie (fiscalité, dette et déficit, …), le professeur DSK écrase tout le monde. Il est vrai que sa formation, son bilan à Bercy de 97 à 99 et son poste au FMI ne laissent aucune chance en ce domaine à qui que ce soit. On notera à nouveau la grande faiblesse de SR dans ce domaine et la bataille très serrée entre MA et FH.

En conclusion, la synthèse des scores reflète bien l’avance d’image d’homme crédible de DSK face à tous ses adversaires (ici de gauche mais ce serait sans doute encore plus marqué à droite vu le niveau d’échec de la politique UMP depuis 10 ans). Et quel que soit le candidat, il sera important de montrer comment l’amélioration de la situation économique peut être traduite en une amélioration de la vie de chacun, une amélioration de l’égalité entre tous, une meilleure homogénéité de la situation de tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Submitted in: Actualités, Dominique Strauss-Kahn, politique, Présidentielles 2012, Primaires 2011 | Étiquettes :