Bloggy Bag
twitter facebook rss

Quand DSK flamme les criquets de la finance

Lis moi avec webReader
DSK.

Dominique Strauss-Kahn n’est pas encore en vacances et il semble même offensif.

D’abord contre les criquets de la finance ayant échappé à la dernière famine qu’ils ont provoquée. Dans un entretien récent à France 24, il a lancé une charge vigoureuse contre le retour des gros bonus chez les financiers. L’approche immorale et la cupidité de quelques dirigeants du petit monde de la finance internationale est effectivement inacceptable. Ces personnes vampirisent littéralement des ressources financières qui seraient infiniment mieux utilisées pour alimenter l’économie qu’ils ont mise en vrac. Et que l’on ne nous ressorte pas l’argument de “il faut payer les talents” car les seuls talents dont ils ont fait preuve sont l’imprévoyance, l’aveuglement, la cupidité et le cynisme. Il y a finalement deux sortes de banquiers : ceux qui vous aident à développer un projet, et ceux qui cherchent à vous piller. Je crois qu’il va falloir légiférer pour ératiquer le fléau des seconds et faire ressortir la valeur des premiers.

Second élément de l’actu de Dominique Strauss-Kahn, il a commencé à tenir ses engagements du G20 envers les pays pauvres (et oui, je sais, cela va encore faire mal aux certitudes d’une certaine gauche) en prêtant 17 milliards aux pays pauvres… à taux zéro.

Alors, toujours ultra-libéral le FMI ? Cela ne sert à rien de le diriger plutôt que de le laisser aux criquets ? Protester ne sert pas à grand chose, agir permet de changer les choses et c’est ce que fait DSK.

(Sources: France 24, easybourse.com)

A lire sur le web :
Le Monde: “Strauss-Kahn “scandalisé” par le retour des bonus dans les banques”

One thought on “Quand DSK flamme les criquets de la finance

  1. admin on said:

    1.

    Petit complément à ce post sur d’autres mesures prises par le FMI :
    * suspension du paiement des intérêts des prêts en cours jusqu’à 2020
    * doublement des plafonds d’emprunt
    * assouplissement des conditions de prêt
    * 80 des pays les plus pauvres de la planète sont concernés (2/3 en Afrique)

    Comment by Bloggy Bag — 31 July 2009 @ 1:35 pm
    2.

    […] La rengaine, DSK n’est pas à gauche. Là, je ne peux que vous conseiller la lecture de “La Flamme et la Cendre” et m’en tenir à quelques éléments factuels : d’abord les résultats économiques et sociaux lors de son passage à Bercy (à moins que lutter efficacement contre le chômage ne soit pas de gauche), et plus encore, son action dans cet ex-temple de l’ultra-libéralisme, le FMI : apurement de la dette du Libéria, amélioration du statut des “petits” pays au sein du FMI, prêt à taux zéro aux pays pauvres et surtout l’incroyable révolution en marche concernant le contrôle du capitalisme financier. On y ajoutera quelques rappels sur la réalité de l’Ukraine dont la situation est honteusement et cyniquement exploitées par quelques belles âmes. […]

    Pingback by Bloggy Bag » Les mains sales des pensées sales — 30 November 2009 @ 5:49 pm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Submitted in: Crise, Dominique Strauss-Kahn, Economie, FMI |