Bloggy Bag
twitter facebook rss

Dégagez !

Lis moi avec webReader


Dominique Strauss-KahnLa sortie récente de Christian Jacob, très honorable patron de l’ump aimablement surnommé « Rantanplan » par François Fillon, si elle fleure bon, non pas le terroir mais bien la brune odeur moisie d’une vieille droite pétainiste, avait il me semble au moins deux objectifs :

1) discréditer autant que faire se peut Dominique Strauss-Kahn tant qu’il n’a statutairement pas le droit de répondre à ce genre de viles attaques
2) détourner nos regards du spectacle gouvernemental actuel.

Discréditons, discréditons, il en restera bien quelque chose !

Même si nous n’accordons pas aux sondages plus d’intérêt qu’une photographie du moment, il faut bien constater que la série de photographies effectuée depuis des mois a au moins montré que les outsiders partis très (trop) tôt dans la bataille n’ont tiré aucun avantage de l’espace qui leur était laissé. Montebourg et Royal ne percent pas, Valls a déjà exprimé son envie de voir DSK représenter le PS, Aubry ne sort pas de son rôle de machiniste de Solférino. Seul Hollande a un peu progressé grâce à un marathon interne au PS, sans doute d’ailleurs trop interne et trop PS version 2002/2007. Aujourd’hui, même Eva Joly envisage un soutien au second tour.
Devant une candidature qui fait d’autant plus peur à l’UMP qu’elle est chaque jour plus probable, la droite a prématurément fait tonner le canon dans la version gros sabots crotteux.

Que reproche-t-on à DSK ? En clair de ne pas passer le plus clair de son temps en France depuis qu’il est patron du FMI. Voilà qui n’est pas faux, mais a contrario, si on devait demander aux Français quelle personnalité représente actuellement le mieux la France à l’étranger, qui d’après-vous viendrait en tête ? Nicolas Sarkozy qui à trop vouloir faire dans le pathos a saboté les chances de libération de Florence Cassez ou comme au G20 de Séoul snobe tout le monde en arrivant en retard ?
Alors oui, le monde rend hommage à Dominique Strauss-Kahn et oui son action au FMI surprend positivement. Mais s’il est aujourd’hui au FMI, c’est aussi parce que la gauche n’a pas su le choisir en 2006, nous précipitant dans les abimes funestes du gouvernement Sarkofillon.
Dominique Strauss-Kahn est-il pour autant un Français sans racine, ce supposé agent de l’étranger qui est le filigrane de l’expression « candidat des terroirs » doublé d’un arrière plan antisémite largement utilisé ces derniers mois par les adversaires de DSK, qu’ils soient d’ailleurs de droite ou de gauche ? Il se trouve que les racines françaises de DSK sont bien réelles, profondes, mais qu’elles sont aussi les racines de cette France que l’on veut oublier, celle dont on ne parle qu’a demi-mots une fois par an, celle de la décolonisation. Alors oui monsieur Jacob, Dominique Strauss-Kahn n’a pas les pieds dans la glaise de la Marne ou de la Creuse, mais les pieds de son enfance sont recouverts de la poussière d’Afrique du Nord, comme celle de millions de Français dont nous faisons mine d’oublier l’histoire, histoire qui revient aujourd’hui avec un écho de liberté comme en Tunisie. Ce terroir vaut-il moins que celui de votre village monsieur Jacob ?

Enfin, pour ce qui est de l’action de Dominique en France, on se souviendra qu’il a été l’élu de la commune la plus pauvre de France (Sarcelles) et que de 1997 à 1999 il a, plus que tout autre ministre de l’industrie et des finances, réussi à redonner de l’espoir et du dynamisme à notre pays. Qui peut aligner un tel bilan ?

Dégagez !

Venons-en maintenant à ce que nous ne sommes plus censés regarder. Les maux de notre République ont un nom et des visages depuis que Nicolas Sarkozy occupe l’Élysée.

  • André Santini, mis en examen en 2008 alors qu’il était au gouvernement.
  • Christian blanc finalement démissionné pour péché de « gourmandise » (12000 euro de cigares aux frais de la République)
  • Alain Joyandet démissionné pour avoir pris quelques largesses dans l’utilisation d’avions et pour un permis de construire qui lui aussi avait une drôle d’odeur de terroir.
  • Brice Hortefeux, ministre de l’intérieur multi-récidiviste (une étrange forme d’exemplarité républicaine !)
  • Eric Woerth qui parti d’un problème de conflit d’intérêts est maintenant pris dans des procédures judiciaires multiples.

Et depuis ces dernières semaines, de nouvelles affaires de mélange des genres :

  • Michèle Alliot Marie qui salit l’honneur de la France en proposant notre « savoir-faire en matière de maintien de l’ordre », avec ses mensonges et ses affaires familiales en Tunisie, sans oublier bien sûr Patrick Ollier.
  • Les vacances de Fillon au frais de l’Égypte.
  • Quant à Nicolas Sarkozy, incarnation de l’échec fait homme, il me faudrait un livre complet pour lister la liste de ses échecs et égarements qui ont terni voire sali l’image de la France aux yeux du monde.

Alors, je vous laisse juge du niveau de l’attaque actuelle de l’UMP à l’encontre d’un homme qui n’a pas le droit de se défendre.

Mais que la droite sache que les socialistes en général et les sociaux-démocrates en particulier ne laisseront pas ce genre de vilénies sans réponse. La campagne des présidentielles ne démarrera qu’à la fin de l’été parce que cela n’a aucun sens de mener une campagne un an et demi avant une élection. Ceci dit, si la droite y tient, nous pouvons y aller plus tôt avec un programme qui tiendra en un seul mot « Dégagez !« .

PS : que vous soyez militants, sympathisants, ou citoyens simplement curieux, vous pouvez rejoindre notre groupe Facebook du « cercle FB des ami(e)s de DSK« .

6 thoughts on “Dégagez !

  1. Il faut appeler Sarkozy le Président  » casse toi pauvre con » ou le Président de la « débauche », par opposition à l’embauche qu’il n’assure pas et par référence à son immoralité sans scrupule,dans la gestion des affaires.

  2. Apres le passage de Strauss-Kahn il ny a plus de secteur financier public. – cest lui qui met en place le regime des stocks options avec plusieurs mesures favorables a cette maniere de remunerer les hauts-dirigeants dentreprises – cest lui qui lance lidee de fonds de pension a la francaise – cest lui qui pousse Jospin a renier les engagements pris par le PS devant les electeurs en 1997 defendre et renforcer les services publics defendre Renault-Vilvoorde poser quatre conditions pour le passage a leuro.

  3. sevage on said:

    saint DSK priez por nous!!

    En 1993, le Gouvernement socialiste, les caisses étant vides, a emprunté à l’Arabie saoudite 235 milliards de francs soit l’équivalent de 36 milliards d’euro.
    Une commissions de 0,25% a été versée sur cette affaire (environ 588 millions de francs soit 90 millions d’euros.
    Cette somme a été versé en dernier lieu, après de nombreux transferts, sur un compte off-shore appelé « compte Joséphine ».
    A qui appartenait ce compte? Cherchez.

  4. Je ne connais pas le niveau de véracité de cette histoire, mais en tout cas, je doute fort qu’une histoire vieille de 20 ans ait quoi que ce soit à faire avec ce qui nous préoccupe aujourd’hui.

  5. @sharon : le système des stock a été perverti. DSK l’a mis en place pour favoriser la création d’entreprise et l’innovation. Dans une startup, on peut soit se mettre la corde au coup en demandant du cash à des investisseurs qui ne sont pas forcément intéressé par votre idée (on a besoin de ce cash pour payer les gens qui eux vous aident à développer votre idée), soit on paie ceux qui vous aident à développer votre idée autrement, en particulier avec des stocks options. C’est bien cette option qu’a voulu développer DSK.

    Il existe un fond de pension qui s’appelle la préfond, qui est dédié aux fonctionnaires et autant que je sache ce n’est pas lui qui l’a lancé et je ne vous entends pas demander sa suppression. Par ailleurs là aussi, ce n’est pas l’outil qui est critiquable, mais bien ceux qui pourraient le détourner.

    Pour le reste, je vous laisse au rabâche d’âneries lues mille fois et qui n’arrivent à convaincre personne.

  6. Au passage sharon, votre diatribe gauchiste est un peu comique au regard du lien très capitaliste qui est activé lorsque l’on clique sur votre nom.

    Depuis quand les marxistes font-ils la promo secrète du grand capitalisme américain ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Submitted in: Actualités, Dominique Strauss-Kahn, Info politique, politique, Primaires 2011 |