Bloggy Bag
twitter facebook rss

Législative sur Brest Rural : la semaine de Jean-Luc Bleunven

Lis moi avec webReader

 

La campagne officielle ne débutera que lundi, mais notre candidat divers gauche Jean-Luc Bleunven a déjà troqué ses bottes d’agriculteur pour ses baskets de marathonien en campagne électorale.

 

Le résumé de la semaine en images :

  • Participation de J-L Bleunven à Ar Redadeg (Course de relais pour la transmission de la langue bretonne)

 

  • Présentation d’Elyane Pallier qui sera la suppléante de Jean-Luc Bleunven pour ces législatives en Iroise.

 

  • Première réunion publique à Plouzané.

Vous avez sans doute également vu les premières affiches de campagne apposées dans les diverses communes de la troisième circonscription du Finistère.

L’équipe de campagne de Jean-Luc est désormais sur le pont pour faire gagner la gauche dans notre circonscription qui est restée trop longtemps aux mains d’une droite qui en dix ans a mené le pays dans la situation catastrophique que nous connaissons actuellement.

Les candidats sont désormais tous connus et de tous ces candidats, Jean-Luc Bleunven est celui qui est à la fois le mieux ancré localement à gauche et celui dont on peut être certain qu’il soutiendra et votera toutes les lois du gouvernement Ayrault, sur tous les sujets y compris agricoles, énergétiques, militaires et internationaux. C’est pour cela qu’il a reçu un très large soutien des militants et des élus de gauche, y compris EELV et PS.

 

 

2 thoughts on “Législative sur Brest Rural : la semaine de Jean-Luc Bleunven

  1. Comme vous avez eu l’occasion de le dire, les énergies renouvelables sont une solution pour se passer du nucléaire et des combustibles fossiles.

    Un dossier pourrait vous donner de nouveaux arguments, chiffrés et récents.

    Ici > http://energeia.voila.net/renouv/renouvelable.htm

    L’exemple de l’Allemagne est particulièrement intéressant qui, après vérification, se passe très bien du nucléaire français. Les statistiques sur les échanges d’électricité entre les deux pays (import export) suffisent pour s’en convaincre.

  2. A court terme, le problème est de se passer du pétrole.

    Pour le nucléaire, nous divergeons des écologistes non seulement sur l’énergie, mais aussi sur le militaire et autant que je sache sur le médical. Quel est le bon équilibre entre le coût, le risque et la satisfaction de la demande ?

    Tout ceci ne s’oppose d’ailleurs pas aux énergies renouvelables ni aux économies d’énergie, les vraies divergences seraient plutôt d’ordre philosophiques.

    Merci en tout cas pour le lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Submitted in: Actualités, Bretagne, politique | Étiquettes : , , , ,