Bloggy Bag
twitter facebook rss

Brest, l’Iroise et la défense nationale

Lis moi avec webReader

Cette semaine de début d’activité intense de notre nouveau président a été largement consacrée à l’international, avec un volet particulier sur les aspects militaires. Alors que la droite UMP nous annonçait combien il était irréalisable de faire passer l’idée du retrait anticipé de nos forces armées en Afghanistan, François Hollande et son tout nouveau ministre des armées Jean-Yves Le Drian ont manifestement réussi sans trop de soucis à faire passer la position de la France.

Notre circonscription de Brest rural occupe une place particulière dans la campagne législative actuelle car c’est la circonscription de la députée UMP qui a soutenu pendant 10 le gouvernement Sarkozy et qui de plus était rapporteuse du budget des armées. Voilà donc quelqu’un qui est particulièrement comptable du bilan des armées, en particulier sur le bassin brestois. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela n’est pas brillant si l’on en juge par l’affaiblissement de la place militaire de Brest au profit de Toulon, ou encore l’affaiblissement de l’industrie liée à l’armée. A moins de considérer que la désaffection des cales de Brest est une chance pour la pisciculture des sardines, il faut bien constater l’échec de la politique militaire UMP en général, et l’échec de l’action de Madame Lamour en particulier.

Il nous faut donc maintenant nous préparer à choisir un nouveau député capable de soutenir une politique qui redonne à nos militaires en général et aux marins brestois en particulier la place d’excellence qui est la leur.

À gauche, entre les deux prétendants que sont M. Deval et JL Bleunven, on connaît la position anti-militariste et anti-nucléaire d’EELV qui a même voulu introduire dans « l’accord sur les désaccords » un article qui affaiblissait très officiellement la position internationale de notre pays ! Quant à l’industrie navale et militaire, je ne suis pas sûr que cela apparaisse dans les priorités de développement écologique d’EELV.

La position de JL Bleunven est nettement plus simple et claire : il est en phase avec les choix de François Hollande en matière de défense nationale et défendra sans arrière pensée toute politique économique favorable au pays d’Iroise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Submitted in: Bretagne, Info politique, Législatives 2012, politique | Étiquettes : , , ,